Relations

La friendzone, c’est quoi?

L’autre jour j’ai parlé de friendzone sur mon blog, et je me suis rendu compte que beaucoup de mes lecteurs ne savaient pas ce que c’était, la friendzone. Et je m’aperçois que ce ne sont pas les seuls : l’autre jour, chez Starbucks avec des copines, j’ai lâché la phrase « je suis sûre qu’il m’a friendzonée », pensant que ça allait être clair pour tout le monde. Mais de la part de mes copines, je n’ai eu droit qu’à un haussement de sourcils du genre : « Friendzonée ? C’est quoi ça ? ».

Alors je suis simplement obligée d’écrire un article pour expliquer le concept de friendzone.

La première fois que j’ai entendu ce mot c’était dans un épisode de la saison 1 de Friends (non, pour une fois c’est pas How I Met Your Mother que je ramène sur le tapis). Lorsque Rachel rejoint le groupe d’amis, les sentiments que Ross a eu pour elle au lycée sont ravivés, et il la drague  en avançant à tout petits pas. Joey va alors lui dire que s’il continue comme ça, ça n’arrivera jamais car il va se retrouver dans la friendzone. Tout comme beaucoup de lecteurs de mon blog, Ross ne connaissait pas la friendzone. En fait, explique Joey, on est friendzoné à partir du moment où on drague une nana –ou un mec – et que la personne en question nous considère tellement comme un ami qu’on devient pour elle un être complètement dénué de sexe. En gros, on devient presque son meilleur ami gay ou sa meilleure pote lesbienne… en étant 100% hétéro.

Après Friends, le concept de friendzone a été largement repris par des sites Internet humoristiques tels que 9gag.

Si le cas de Ross et Rachel montre bien qu’un séjour dans la friendzone n’est pas nécessairement permanent, dans la réalité il y a quand même beaucoup plus de règles que d’exceptions. Certes, on a tous dans notre entourage un couple qui ont commencé par être meilleurs amis et qui maintenant sont fous amoureux et veulent se marier et avoir beaucoup d’enfants. Un de mes potes a ce type d’histoire avec sa copine. Ils étaient meilleurs amis, puis ont décidé de coucher ensemble, puis ont décidé de se mettre en couple, et maintenant ils habitent ensemble et tout est rose dans leur vie.

Sauf que. C’est le seul exemple que j’ai en tête. Si oui, il y a très souvent un début d’amitié avant chaque histoire d’amour, généralement cette amitié est toujours pleine de moments de flirt. Et généralement, cette amitié n’est pas super proche, car trop de proximité tue le romantisme. Alors les mecs, si une fille :

–          Est super fière de lâcher des caisses devant vous

–          N’hésite pas à se montrer devant vous sans maquillage (alors que vous savez qu’elle est du genre hyper insécure sans ses fards, c’est sûr que si c’est une nana qui se maquille uniquement quand le Président de la République lui rend visite, évidemment ça compte pas)

–          Laisse la porte ouverte quand elle va aux toilettes chez vous

–          Se plaint d’avoir mal au ventre à cause de ses règles

–          Se met en short devant vous alors que ses jambes ne sont pas épilées

N’ayez plus de doute sur la question, la fille en question vous a friendzonée. A moins que vous ayez la même veine que mon pote, mieux vaut lâcher l’affaire…

Quand on est une célibataire avec un target (aka moi) la question « A-t-on été friendzonée ? » est celle qui trotte le plus souvent dans notre esprit. Parce que certes, il y a le cas où le mec ne nous adresse la parole pour nous dire bonjour que quand on le croise dans la rue et quand on fait des grands gestes pour qu’il nous remarque. Dans ce cas, pas besoin de se poser la question : le mec en question, on le soûle. Ça sert à rien de continuer à prendre en compte le fait qu’il existe.

Dans le cas de la friendzone, il y a des cas super gros comme celui que je vous ai présenté plus haut, mais le plus souvent c’est plus subtil. Le mec nous parle tout le temps, des fois on a l’impression qu’il flirte avec nous mais est-ce que c’est vraiment du flirt, ou est-ce qu’il essaie juste d’être gentil ? Alors on essaie de pousser le bouchon plus loin, voir s’il nous fait un compliment. Mais bizarrement, quand il répond c’est toujours de façon ambiguë. Alors on a envie de laisser tomber en se disant que finalement, he’s just not that into me. Mais bon quand même, l’autre jour, il a dit quelque chose qui…

Hyper dangereux, la friendzone, parce que finalement quand on ne sait pas trop si on est dedans, on peut pousser l’espoir jusqu’à l’extrême pour que tout retombe comme un soufflé. Car on finit toujours par se rendre compte qu’on a été friendzoné, et plus c’est tardif, plus ça fait mal et plus on l’apprend d’une façon traumatisante. Genre « Salut je te présente ma nouvelle copine qui est 4 fois plus canon que toi… ». Bon ok, généralement il ne verbalise pas le fait que la nouvelle copine est beaucoup plus canon que la fille friendzonée, à moins d’être un gros bâtard qui ne mérite pas notre amour. Mais il le pense tellement fort que généralement, on l’entend. Et on le voit surtout, quand on voit la nana en question rentrer ses cuisses dans un jean slim taille 34, tandis qu’on se badigeonne religieusement de crème amincissante tous les matins en récitant des prières.

Donc, comment éviter cette fin de friendzone douloureuse ?

Honnêtement, je ne saurais répondre à cette question, car j’ai plus souvent été friendzoneuse que friendzonée. Cas 1, J.B., mon meilleur ami au collège et au lycée qui m’a avoué son amour en troisième. Mais moi, je ne le voyais que comme un ami. Cas 2, The Swimmer, dont j’ai parlé dans un précédent article. Après, j’ai sûrement été friendzonée par certains de mes crushs, mais disons qu’ils ont été tellement insignifiants que je n’arrive même pas à y penser. Le plus souvent, soit un mec veut coucher avec moi, soit il ne veut pas voir ma gueule point final. Ah si, je viens de réfléchir à une exception : Y., maintenant un super pote à moi sur lequel j’ai vaguement eu des vues quand on venait juste de se connaître. Mais disons que mes actions on été très simples : il s’en est sans doute douté, mais je ne lui ai jamais rien dit et j’ai laissé les choses suivre leur cours, jusqu’à ce que finalement je ne le considère plus que comme un ami moi aussi.

Actuellement, j’ignore si je suis friendzonée. J’ai déjeuné avec Mr. Cacahuète, mon target actuel, et je comptais être fixée sur mon friendzonage ou non, mais comme The Swimmer s’est pointé, ça n’a pas été possible (pour connaître toute l’histoire, lisez mon article précédent). Alors du coup, je n’ai jamais été fixé.

Alors j’ai décidé de ne plus penser à lui jusqu’à ce qu’il me fasse une déclaration d’amour par pigeon voyageur.

Bon ok je mens. C’est plus facile à dire qu’à faire ce genre de trucs. Mais c’est quoi, l’autre solution ? Lui dire qu’il me plaît ? Que ce soit réciproque ou non, ça ferait tellement pencher la balance du pouvoir de son côté que c’est même pas la peine de garder le contact avec lui. En plus, c’est Greg qui l’a dit lui-même : si le mec ne fait pas le premier pas, c’est qu’on ne lui plaît pas assez.

Donc, je devrais oublier Mr. Cacahuète. CQFD.

Plus facile à dire qu’à faire.

N’oubliez pas de voter au sondage d’avril!

Vous pourriez aussi aimer...

17 Commentaires

  1. pasdbol dit :

    je ne suis pas sûre que tu aies été friendzonée, l’avenir te le dira (même moi je connais la friendzone, sont nuls les gens).
    Je sais que dans mon cas, c’est moi qui range dans la friendzone (et assez vite) mais c’est rarement mon cas. En général, soit le mec décide que je lui plaît, soit il pense que je suis une grosse connasse qui mérite pas qu’on lui parle. J’ai des amis hommes, mais ce sont des coups de coeur amicaux, y a jamais eu de demi-mesures.

  2. Bon ben voilà j’aurai appris quelque chose aujourd’hui ! En plus référence à HP, à je dis respect !

  3. je connaissais pas l’expression merci je vais me coucher moins bête ce soir et je sais pas si j’ai été friendzoné moi tiens

  4. Super ton article !
    Je me refais tout récemment la série friends, et j’ai revu cet épisode il y a peu !
    Mais en même temps, j’ai un exemple en tête qui rentre quasiment dans toute la liste “attention friendzone”. Une fille (pas une amie mais une amie d’amis… bref) qui était très très proche de toute sa bande de potes. Au point de boire avec eux et de vomir devant eux… bref. Et finalement, elle est en couple depuis 2 – 3 ans avec un des potes de cette bande. Comme quoi, ça arrive… mais je suis d’accord : c’est rare ! :)

  5. Tsss mais laisse tomber cette foutue balance du pouvoir !!

  6. melledubndidu dit :

    J’ai adoré ton post, meme si je connaissais déjà la “friend zone”. J’ignorai le concept mais depuis que je vis aux USA, j’ai pu le découvrir et c’est tant mieux. Je crois pas qu’on est un équivalent francais, dommage car ca reste quand meme flou “friend zone” lol

  7. Colette dit :

    Il faut que tu nous racontes ton lunch avec Mr Cacahuète (+ the Swimmer le roi de l’incrust)

  8. Et dans Friends, y a l’exception du friendzonage… : Chandler et Monica.

    1. Ou même Ross et Rachel, finalement :-)

  9. J’ai adoré l’article !
    Petit bémol : pourquoi passer à l’anglais alors qu’en français ton style est super ? Ca donne un mauvais genre qui contraste avec ton écriture qui à déjà beaucoup de caractère. Dommage, le reste est sans faute ;)

    1. Parce que je ne connais pas d’équivalent français du terme friendzone? :)

      1. Bon c’est vrai que si c’est une tendance sans équivalent en français (pour les termes spécifiques) ça se comprend, mais y’a beaucoup d’anglais dans tes articles – je dis ça sans prendre en compte les titre complets type “He’s just not that into you”.
        Bon, je précise : j’adore l’anglais aussi, c’est pas une anglophobe qui te parle ! Juste quelqu’un qui est pro 100% anglais ou 100% français et pas un franglais fashion ^^

        Autrement, sans hypocrisie j’ai lu plein d’articles de ton blog hier soir (j’ai découvert et ça m’a bien empêché de faire mes exos d’algèbre), c’est aussi passionnant qu’un bon bouquin (de fille !) alors je favorise tout ça et à bientôt.
        =)

        1. Super ton article !Je me reifas tout re9cemment la se9rie friends, et j’ai revu cet e9pisode il y a peu !Mais en meame temps, j’ai un exemple en teate qui rentre quasiment dans toute la liste attention friendzone . Une fille (pas une amie mais une amie d’amis bref) qui e9tait tre8s tre8s proche de toute sa bande de potes. Au point de boire avec eux et de vomir devant eux bref. Et finalement, elle est en couple depuis 2 3 ans avec un des potes de cette bande. Comme quoi, e7a arrive mais je suis d’accord : c’est rare !

  10. j’ai adore ton article. j’ai friendzoné et été friendzoné!!! je vais passer pour la fille nulle, mais pour moi l’amitié fille garcon c’est du pipot, yen a toujours un qui est attiré par l’autre.. et j’ai également vécu l’expérience de sortir avec mon meilleur ami qui est devenu mon premier amour, ca a pas durer….
    et sur mtv ya mem une emission friendzone..
    j’adore ton blog!

  11. si ce n’est déjà fait, lis en urgence le bouquin d’Etxebarria “je ne souffrirais plus par amour”. Le mec (normalement constitué dans sa tête) qui te veut, il s’arrange pour te le faire savoir. Crois-moi ce bouquin remet les idées en place !lol

  12. Excellent article ! L’ennui quand on est friendzoneuse c’est qu’on perd ses amis et on passe pour la méchante.. Pas cool du tout quoi ..

  13. NTACvic dit :

    Un bail que j’étais pas passée par là… Je ne connaissais pas non plus ce terme ! Comme quoi, on en apprend tous les jours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *