Ruptures

Pourquoi être « on the hook », c’est mal

Aujourd’hui nous allons traiter d’une expression de la série How I Met Your Mother (pour changer… des fois je pense appeler ce blog HIMYM appliquée à ma propre vie, bref). Il s’agit de l’expression « on the hook ».

Qu’est-ce que « on the hook », se demandent alors les non fans de la série ?

Le concept est très simple. Beaucoup d’entre nous ont dans notre entourage un mec qui a des vues sur nous, mais qu’on considère comme un ami un point c’est tout parce que il est moche son amitié nous est trop précieuse pour qu’on prenne le risque de tout gâcher. Souvent, le fait qu’il veut sortir avec nous et qu’on ne veut absolument pas sortir avec lui, c’est un peu un secret de polichinelle. Souvent, on lui a dit mais on l’a dit d’une façon qu’il n’arrive pas à comprendre que lui et nous, ça n’arrivera jamais. Parfois, on l’a dit assez fermement mais il est juste têtu comme une mule, et on ne veut pas rompre tout contact parce que il nous paie le resto on l’aime bien en tant qu’ami.

Chez moi, c’était The Swimmer, surnommé ainsi parce qu’il adore la natation (you don’t say ?). On était collègues à mon ancien boulot, et il a eu le béguin pour moi pratiquement dès le début. Je crois même que j’étais encore avec F. quand il a commencé à avoir le béguin pour moi. Ça remonte à loin, j’ai presque l’impression que c’était dans une autre vie. Un jour il m’a demandé : « Penses-tu qu’on sera autre chose que des amis ? ». J’ai répondu : « Non ». Je l’adore, mais il ne m’attire pas du tout, je n’avais pas envie de le perdre comme ami, alors voilà.

Mais j’avoue, j’aime l’attention. Je suis un peu une « attention whore » dans l’âme. Je trouve qu’il est très difficile de se séparer de quelqu’un dont on sait qu’il nous apprécie. C’est comme dire : « je n’ai pas besoin d’être aimée ». Fuck that. Même si on n’en a pas forcément tous besoin, on apprécie tous le sentiment.

Et puis, ça a commencé à dégénérer, petit à petit.

C’étaient au départ des petites choses que je ne voyais pas forcément. Comme le fait qu’il demandait toujours à dormir chez moi quand on allait au resto le soir, parce qu’il n’y avait plus de bus dans sa banlieue… mais bizarrement quand il en avait besoin, il en trouvait. Comme le fait que même s’il se comportait en parfait gentleman quand on dormait dans le même lit, il réclamait toujours son bisou sur la joue avant de se coucher.

J’ai eu le premier choc lors de mon anniversaire, il y a deux mois. Je l’ai fait dans un de mes restos préférés, et pour l’occasion, j’ai invité tous mes amis proches, et mon copain de l’époque avec lequel j’ai rompu il y a une semaine – Le Timide. J’ai demandé à ce qu’on ne m’offre pas de cadeaux, tout en sachant que souvent, quand tu demandes ça aux gens, ils t’en offrent quand même. Du coup tu as des cadeaux mais tu passes pour une fille qui n’en demande pas. Trop fort.

Bref, The Swimmer est arrivé avec un petit paquet joliment emballé. Je le déballe, assise juste à côté de mon copain, et j’en sors… un ensemble de lingerie. Très joli hein, c’est pas le problème. Et à la bonne taille, c’est pas le problème. (c’est même encore plus bizarre d’ailleurs) Le problème, c’est que mon copain est assis à 2cm de moi. Je prends peur. Qu’est-ce que Le Timide va faire ? Mettre un pain dans la gueule à The Swimmer ? Non il reste très calme, il le prend à la rigolade. La plupart de mes potes m’ont dit : « A sa place, je lui aurais mis un pain dans la gueule ».

J’avais peur que Le Timide me plaque à ce moment-là. Il ne l’a pas fait. Maintenant que j’y pense, il aurait mieux fait de le faire : ça m’aurait évité de m’emmerder pendant un mois et demi de plus avec un mec pour lequel je ne ressens rien et qui ne couche même pas avec moi.

Vous vous rappelez de Mr. Cacahuète ? Oui oui le fameux mec disparaisseur… celui qui ne donnait pas de nouvelles pendant une semaine, puis paf en donnait… en soi je ne peux pas le lui reprocher : on s’est connus le temps d’un weekend. Le fameux dont je sais que he’s just not that into me, et pourtant je n’arrive pas à l’oublier. Et The Swimmer était là aussi, en  weekend. Je n’avais jamais revu Mr. Cacahuète depuis Londres – il habite dans le Nord, donc un peu compliqué…

Et puis, cette semaine, je reçois un message Facebook de Mr. Cacahuète – sur ma timeline, ce qui a rapidement rendu les choses compliquées, vous saurez pourquoi. Il me demande si j’ai envie d’aller au resto samedi midi. Toute contente, je réponds oui, on fait tous nos plans sur ma timeline sans se méfier. Et puis, The Swimmer commente : « Et moi on m’invite pas ? ».

Et là, je crois que pour la première fois de ma vie, j’entends mon cerveau crier.

Le mec sur lequel j’ai des vues depuis un million d’années me propose de se voir en tête à tête – je sais pas encore s’il s’agit d’un rencard ou pas, mais je comptais le découvrir – et un boulet s’y invite. Et moi, je suis trop gentille pour le rembarrer, alors je fais l’innocente en faisant genre j’ai rien vu.  Sauf que Mr. Cacahuète, laissant passer plusieurs heures quand la chose était vraiment awkward, répond « Ben welcome hein ».

Et là, de nouveau, mon cerveau crie.

Je vais donc déjeuner samedi avec Mr. Cacahuète et The Swimmer mais je ne suis toujours pas fixée. Car un boulet s’est incrusté.

Je me dis que je dois faire quelque chose, que je dois faire lâcher le crochet à The Swimmer, et vite. Alors le lendemain, nous avons une discussion sérieuse. Je lui explique que c’est mieux qu’on n’ait pas de contacts pendant quelque temps, car il avait clairement encore le béguin pour moi. Il m’explique qu’il a tourné la page, je ne le crois pas. Je lui dis que ça ne se fait pas d’offrir de la lingerie sexy à une fille en présence de son copain. Il m’explique que je n’avais qu’à pas la sortir du sachet une fois que j’avais vu ce que c’était. Ça va être de ma faute bientôt.

Je lui dis que je sais parfaitement qu’il s’est rendu compte que j’avais des vues sur Mr. Cacahuète et que c’était pour ça qu’il s’était invité au resto avec nous. Il essaie de me convaincre que non, il ne s’était douté de rien, qu’il n’y a que « les filles qui voient ce genre de choses ». Mais ça non plus, je ne le crois pas. Je lui dis « Et tu pensais que je mettais sa tête sur son épaule toutes les 25 secondes parce que… ? ». Mais j’essaie vraiment de ne pas être trop dure, s’il a des sentiments pour moi il n’a vraiment pas besoin de se faire engueuler.

Alors on s’est mis d’accord qu’on aurait pas de contacts le temps qu’il passe à autre chose.

Je me suis débarrassée des deux seuls mecs qui tenaient à moi en tant que nana en l’espace de quatre jours.

Mais au moins, j’ai le sentiment d’être honnête avec moi-même.

N’oubliez pas de voter au sondage d’avril!

Vous pourriez aussi aimer...

14 Commentaires

  1. Thé Citron dit :

    Ouh putain, un beau relou là !
    Je cherche, je cherche mais je ne crois pas avoir ce genre de situation… Je suis sûre qu’aucun de mes potes / amis n’est amoureux de moi ou n’a ne serait-ce qu’un petit béguin…
    Mais là, vraiment très étrange le coup de la Timeline Facebook quand même. Et méga flippant aussi quand t’y penses… Le mec ne se rend même pas compte qu’il s’incruste !?

  2. J’ai un peu la même chose autour de moi, j’ai aussi un mec disparaisseur et un mec que j’aime bien mais un peu collant qui s’imagine qu’on va finir ensemble malgré mes non à répétition…

    Puis je pige pas le coup de s’incruster, ils sont pas potes à la base, HALLUCINANT quoi. Puis Mr.Cacahuette aurait pu passer par mp, franchement. :/

    1. Alors au cas où c’était pas clair dans l’article je le reprécise: The Swimmer était pote avec moi et Mr. Cacahuète, on était à Londres tous ensemble. Mais quand même personne lui a demandé de s’incruster.
      Et puis Mr. Cacahuète, c’est vrai qu’il aurait pu passer par MP. Ou par texto. Ou par mail. Ou par pigeon voyageur. Ou par n’importe quoi d’autre de pas public.

  3. Argh, c’est le genre de truc que je ne supporte pas.
    Mon ancienne meilleure copine, Flore, devait toujours garder autour d’elle un ou deux « on the hook » parce qu’elle avait tellement besoin d’exister dans le regard de l’autre que son mari ne suffisait même pas.
    Alors de confident en témoin de mariage, de parain des mômes en aide-démanageur, Flore a toujours son admirateur… Mais lui est tout seul car il espère encore et toujours, je trouve ça bien triste.
    Moi j’envoie chier très sèchement et basta, je ne m’encombre pas… D’façons personne m’aime alors… :)

    1. Joufflette dit :

      Si moi je t’aime ! (comment j’me tape l’incruste !) lol

      1. Ben non, tu m’lis plus

  4. pasdbol dit :

    ouais, un peu tordu quand même le mec. Et lourd !

  5. Joufflette dit :

    T’as bien fait, son comportement était trop ambigu ! Et il te salope ton plan quoi, merde ! Fait chier quand même !

  6. MDR, oh the boulet, mygod, c’est bien bon ça !

    Bon eh puis conicidence ou… ? nan parce que je découvre ton blog un jour, et puis PAF, le lendemain (hier), j’suis célibataire, un peu comme si on m’avait dit  » attends, ça serait trop facile de rigoler à ses blague si t’es en couple, meuf »

    Ahaha, bon, bin en tout cas je me marre bien à tous les articles !

  7. ptibaton dit :

    olalala la oui on peut dire que c’est un beau boulet! Et grâce à toi je viens de découvrir ce qu’était la timeline facebook ^^
    tes articles m’amusent toujours, j’aime beaucoup! Ce qui compte le plus dans le fond c’est que tu sois en accord avec toi même, pas le temps de cliquer sur le lien du mec disparaisseur,alors je reviens ce soir ;D

  8. On devrait tous appliquer how I met your mother a notre vie

  9. J’ai eu le même problème récemment avec un mec de mon club de natation (à croire que nager leur grille les neurones ;-) ). Il s’est mis en tête « qu’un jour je sortirai avec lui »… Un type qui avait des vues sur moi s’est même fait agresser par l’autre gogol qui lui a dit, je cite: « elle est à moi ». Alors, oui, ça fait flipper ^^ surtout que je lui ai déjà dit qu’il ne m’intéressait pas… bref, il n’a pas beaucoup d’amour propre

  10. Comme je te comprends, c’est pas toujours facile de faire la part des choses… et puis finalement, des fois, ces mecs « on the hook », ben on se dit que c’est qd même mieux que rien. Mais certains savent rester à leur place et d’autres non..; et apparemment ct pas le cas de ton swimmer dommage :(

  11. C’est mignon ;)
    Reste à en trouver d’autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *