Ruptures

Rancune et acharnement

Quand j’étais au lycée, j’avais une meilleure amie. A.S. elle s’appelait. Nous deux, c’était une amitié fusionnelle. Je tenais énormément à elle. Genre si elle avait besoin d’un rein, je lui aurais donné sans même y réfléchir à deux fois. (enfin si j’étais compatible) Je n’ai plus eu de meilleure amie depuis. Juste plusieurs personnes qui se partagent le titre. (ce qui n’est pas plus mal, remarque) Nous étions meilleures amies en 3e, en 2e et au début de la 1e. Et puis, tout a brusquement changé.

Tout a commencé quand elle a décidé de sortir avec mon meilleur pote mec, J.B. Jusque-là, ça me dérangeait pas. J’étais même contente pour eux. Sauf que A.S. a subitement décidé que si je continuais à traîner avec eux, je finirais par lui piquer J.B. et que donc, il fallait immédiatement arrêter d’être mon amie. Je me suis donc retrouvée toute seule car je n’avais pas vraiment d’autres amis à part elle. J’ai beaucoup souffert pendant cette période, beaucoup pleuré.

A.S. ne s’est jamais vraiment expliquée. Juste un beau jour, je me suis mise à côté d’elle en cours, elle a pris ses affaires et est allée s’asseoir à l’autre bout. Quand je l’appelais pour lui demander des explications, elle ne décrochait pas, alors au bout d’un moment j’ai abandonné. La seule fois où on s’est vraiment expliquées, elle m’a dit que « les gens changent et n’ont plus besoin des mêmes amis ». Dites, ça vous rappelle pas quelque chose ? Une des phrases de rupture sans aucun sens que sortent les mecs parce qu’ils ont trop peur de dire la vérité ? C’était débile son excuse ; on ne décide pas subitement qu’on a changé et que par conséquent, on ne peut plus saquer la fille qui était avant notre meilleure amie… ça arrive, je ne dis pas, mais ça se fait petit à petit, pas du jour au lendemain…

Je n’ai jamais pardonné à A.S. Jamais. C’était il y a bientôt six ans et pourtant, quand j’y pense, j’ai encore envie qu’elle souffre. C’était la première fois de ma vie que j’ai réellement haï quelqu’un, au point de vouloir qu’il souffre.

Pourquoi je vous raconte ça ? Pour vous familiariser avec un de mes défauts : je suis rancunière. Non pas que je suis incapable de pardonner, mais je ne pardonne qu’aux gens qui veulent être pardonnés. Les gens qui en ont rien à foutre au point de même pas être capables de passer me voir et de s’excuser, je ne vois pas pourquoi je les pardonnerais. Genre comme disait Rihanna dans Take a Bow (ouais j’ai des références ultra philosophiques, z’avez vu) : Don’t tell me you’re sorry cause you’re not, and baby when I know you’re only sorry  you got caught. Les gens qui s’excusent pour s’excuser ou qui s’excusent pas du tout, ça m’intéresse pas de les pardonner.

Après, je sais ce que vous allez me dire : qu’il faut passer à autre chose, que la vengeance ce n’est pas sain, que la vie continue… sauf que je ne crois pas que je fasse partie des gens qui passent facilement à autre chose.

J’aime la vengeance, j’ai toujours aimé les personnages vengeurs dans les séries télé (à la Felicia Tillman dans Desperate Housewives, tiens une autre référence ultra philosophique) et je n’ai jamais pensé que les gens qui font délibérément du mal aux autres et qui sont incapables de s’excuser méritent d’être heureux.

Il a fallu attendre un peu plus de cinq ans pour que je haïsse quelqu’un de la même manière. Non, pas K. J’ai détesté K., mais pas suffisamment je crois. En fait, même si je ne lui ai pas pardonné, j’apprécie son attitude dans le sens où il est la seule personne que je descends sur ce blog à ne pas s’acharner sur moi et à ne pas me demander d’effacer tous mes articles. Après il dit sans doute du mal dans mon dos quand l’envie lui prend… comme je le fais. Mais on se fait pas chier mutuellement. F. et Clochette, par contre, s’acharnent sur moi (d’où le titre de l’article : rancune et acharnement). Ils s’acharnent, font le concours de celui qui racontera le plus de mythos en un laps minimal de temps et en plus sont incapables de se mettre d’accord sur les mythos qu’ils racontent (tandis que F. m’assure que « je lui plaisais vraiment » Clochette me dit qu’il « en avait rien à foutre de moi »… il serait sympa que F. dise la vérité à celle d’entre nous à laquelle il ment, mais enfin, je dis ça comme ça, parce que je sais que c’est à moi qu’il ment mais est trop lâche pour se l’avouer à lui-même… F. a inventé la lâcheté comme style de vie en fait).

Alors, quand F. et Clochette me disent d’arrêter de parler d’eux sur mon blog et de passer à autre chose (F. en particulier, Clochette me menace surtout d’un tas de trucs débiles si je n’arrête pas de parler d’elle…), j’ai envie de leur demander : mais qu’avez-vous fait pour mériter ça ? Mais pourquoi je le ferais ? Mais pourquoi vous me dites ce que je dois faire ? Clochette, je n’en parle même pas ; son cas est irrattrapable puisqu’elle pense que je suis une prostipute pour être sortie avec son ex, ex qu’elle avait elle-même jeté aux ordures quelques mois auparavant et auquel elle affirmait ne plus penser (j’aurais dû l’enregistrer quand elle m’a dit ça putain, ça aurait fait marrer tout le monde !). Je ne parle même pas du fait qu’elle m’avait fait la même chose quelques mois auparavant.

Alors, quand elle me poursuit dans la rue en me traitant de névrosée pendant que moi j’ai des écouteurs dans les oreilles et je ne l’écoute pas… je me dis, limite, je m’y attends. Elle ne reconnaîtra jamais qu’elle a tort, alors ça ne sert à rien d’aller le lui prouver. Ma mère m’a dit beaucoup de choses quand j’étais gamine, mais elle m’a surtout donné un conseil qui m’a beaucoup marquée, un jour où j’étais rentrée de l’école en pleurant parce qu’une fille de ma classe m’engueulait parce que j’étais nulle en volley. Elle m’avait dit : Quand un chien t’aboie dessus, ne lui réponds pas. C’est pour ça que je ne parle pas à Clochette et ce, même si elle décide de me parler. Enfin, je ne suis pas sûre que la comparaison du chien s’applique ici ; j’aime bien les chiens. Mais vous comprenez l’idée.

Mais F. ? Il m’a laissé des commentaires sur mon blog, sur ma page Facebook, sur ma page Hellocoton. Je me suis débarrassée de la plupart (le commentaire sur ma page Hellocoton est toujours visible). Il est allé se créer des comptes exprès pour ça – déjà, achète-toi une vie. Mais surtout, quand je lui ai par la suite envoyé un mail lui expliquant en gros qu’il devait me laisser tranquille parce que j’avais le droit de gérer notre rupture de la façon que je voulais, et que s’il avait un truc à me dire il avait qu’à me le dire en face, il m’a répondu tout un tas de trucs allant de « j’ai été un bel enfoiré avec toi, je l’admets » (tu le reconnais, c’est bien, encore heureux !) à « je ne vais pas perdre mon temps à te l’expliquer en face, tu n’en vaux pas la peine, tu es trop têtue » (ben oui, je m’obstine à ne pas te rendre service, je suis vraiment bizarre comme fille… moi le « tu es trop têtue » je le comprends comme « je suis trop lâche »… je pense que tout le monde a compris que F. avait de sérieux problèmes avec le concept de ne pas être lâche). Sans oublier bien sûr de tenter de remuer le couteau dans la plaie en glissant dans son mail qu’il avait une nouvelle copine (je n’ai qu’un truc à dire : la pauvre ! si elle savait !). Et j’oubliais le plus beau : « sache que je n’ai plus envie de faire partie de ta vie ». Et tu me le montres en laissant 25 commentaires sur mon blog et en te créant un deuxième compte Facebook pour me spammer ? Je crois qu’on a pas la même définition de ce que « ne pas faire partie de la vie de quelqu’un » veut dire…

Je fais ce blog, ça me fait plaisir, et je parle dedans de ce dont j’ai envie ; de temps en temps c’est F. et Clochette, de temps en temps c’est le sexe, de temps en temps c’est le dernier film que j’ai vu. C’est comme ça. Je peux éventuellement me limiter dans les thèmes que j’aborde à la demande d’un pote qui me demanderait de ne pas parler de lui. Mais pourquoi j’irai me limiter dans des sujets pour faire plaisir à des gens que je déteste ? D’autant plus que quand je me la joue Gossip Girl, c’est à ce moment-là que mes stats grimpent. (certains lecteurs n’aiment pas, mais de un faut bien que je contente tout le monde, de deux, c’est quand même MON blog) Alors j’y gagne quoi au juste ? C’est pas comme si on me proposait 500€ par semaine où je parle pas d’eux. Non, parce qu’à ce prix-là, j’accepterais. Je ne suis pas une vendue, simplement une apprentie qui gagne même pas 800€ par mois et qui aimerait bien assouvir ses envies de shopping.

Il m’a dit de passer à autre chose ; seulement, comme a dit Jean Reno dans Décalage Horaire (et une troisième référence ultra philosophique, une !) : Ce sont des êtres vivants, les ex. On peut pas les rayer de la carte, les priver de funérailles, de chagrin, de tout, quoi. Bon, il avait dit ça pour avoir le droit d’aller aux funérailles de la grand-mère de son ex. Moi, Dieu me préserve d’aller à quelconque événement où F. se trouverait, merci bien ! Mais il ne suffit pas de dire qu’on n’a plus envie de faire partie de la vie de quelqu’un pour tout effacer. Si je pouvais, j’oublierais qu’il y a quelques mois, le seul souhait de F. était de s’occuper de moi et qu’il voulait casser la gueule à tous ceux qui me faisaient pleurer. Bizarrement, quand c’est lui qui me fait pleurer, je suis tout de suite une « pleurnicheuse hystérique ». J’ai pas eu droit à un peu de respect… alors il peut courir pour avoir droit au mien. Ça me paraît logique non ?

Il m’a dit de passer à autre chose, mais lui, qu’a-t-il fait pour que je passe à autre chose ? Il m’a quittée par SMS, il m’a dit qu’il voulait se remettre avec moi par SMS, il m’a dit qu’il ne voulait plus par SMS, il m’a traitée de tous les noms par SMS et il n’a jamais voulu qu’on mette les choses au clair en face. Il n’a jamais pris de mes nouvelles alors qu’il savait que j’allais pas bien (mis à part pour me traiter encore une fois de tous les noms lorsqu’il a découvert mon blog). Alors si j’ai aussi peu compté pour lui… il devrait en avoir rien à foutre que je continue à parler de lui dans mon blog. Personnellement, si un jour il venait à créer un blog pour se foutre de moi, j’en aurais rien à foutre. Parce que Quand un chien t’aboie dessus, ne lui réponds pas. Sauf que j’aime bien les chiens. Mais vous avez compris l’idée.

F. m’a dit « je continuerai à revenir jusqu’à ce que tu arrêtes de parler de nous ». Ben il risque d’attendre longtemps, je parle encore d’A.S. sur le blog six ans plus tard… mais bon, manifestement, il n’a rien d’autre à faire de sa vie, donc… Je suis rancunière, et lui aime s’acharner sur les gens pour leur montrer à quel point il ne veut pas faire partie de leur vie. La situation est sans issue.

N’oubliez pas de voter au sondage du mois d’avril (plus que quelques jours) et au concours Cosmo !

Vous pourriez aussi aimer...

21 Commentaires

  1. Moi ce sont les gens non rancuniers que je trouve bizarre…
    Je trouve ton attitude assez saine, plus saine que celle de F qui t’as rayé de sa vie mais vient tous les jours…

    1. Merci ;)
      Bon, ça fait 2 semaines qu’il a pas ramené sa fraise donc je garde espoir. En même temps j’ai pas trop parlé de lui…

  2. Hello c’est re-moi ! Oui c’est les vacances donc je m’emmerde au boulot et je passe donc ma vie à lire celle des autres et à donner mon avis…
    Franchement je suis plutôt d’accord avec toi dans cet article. Perso je suis hyper rancunière. Faut dire que les mecs qui sont tous des lâches ont beaucoup de mal à sortir les mots “je suis désolé” de leur bouche et honnêtement.
    Que ce soit en amitié et en amour je ne pardonne vraiment pas facilement.
    Facebook a beaucoup changé la vision que les gens ont de l’amitié. Par exemple un ex qui m’avait dit qu’il voulait plus qu’on se parle parcke il était jaloux de mon nouveau copain (même si c’est lui qui m’a larguée mais bon faut pas chercher à comprendre…) m’a demandé plusieurs fois en amis sur Facebook récemment en me demandant même si je me rappelais de lui. Non mais faut pas pousser, si je te parle plus depuis des années c’est pas pour venir te mettre en ami sur mon Facebook. Un autre de mes ex m’a fait plus ou moins le même coup le mois dernier
    Enfin bon je m’égare. En tout cas je ne supporte pas les gens qui ne s’excusent pas. Après moi non plus j’avoue qu’il m’est très difficile de m’excuser quand je fais du mal à qqun mais c’est quand même relativement rare que ça arrive.
    Enfin bon, bon courage pour gérer cette situation…

  3. On a un point en commun en tout cas : La rancune.
    Bon moi je ne cherche pas la vengeance, genre je pense qu’une fois une personne nous a déçu elle ne mérite même plus de vengeance. Elle fait plus du tout partie de ma vie et basta…

  4. On a tous des choses qu’on digère pas, personnellement j’aime tout particulièrement ta phrase : Je ne pardonne qu’aux gens qui veulent être pardonnés.
    Malheureusement, on ne comprend pas tjs les raisons qui motivent les gens, pourquoi ta copine AS a tellement changé de comportement ? Par manque d’assurance, par je m’en foutisme, par fierté ? On ne le saura jamais.
    De mon côté tu connais mon histoire avec l’ex qui est sorti avec une amie, eh bien à elle non plus, je ne peux pas lui pardonner, parce que comme tu dis elle n’a rien fait pour montrer qu’elle voulait l’être, pas d’excuses, pas de “je suis là si tu as besoin de parler”, “je suis toujours ton amie”, non juste un “si tu as peur que je me mette entre vous deux j’en ai pas l’intention”… comme si elle n’était déjà plus mon amie. Au final; six mois après je n’ai toujours pas digéré, ce qui s’est passé, qu’elle m’ait laissée tomber comme ça, et je n’aurais sûrement pas digéré dans six ans non plus ^^
    Pour F, je ne sais pas pourquoi il s’acharne, certes c’est déplaisant de lire des choses sur soi… mais après, quand tu vois que la personne ne t’écoute pas tu laisses tomber, et si tu la trouves conne (ce qu’il semble penser de toi) ben tu la laisses ds sa connerie tant que ça ne te porte pas de préjudice direct (ce qui n’est pas le cas vu que ton blog est anonyme). C’est ce que j’ai fait pr un ex qui trainait ac mes amis et leur disait “ouais j’ai agit comme un con avec elle” et était incapable de venir me parler en face, j’ai fait une tentative, deux tentatives et après je l’ai laissé à sa connerie ! J’avais autre chose à faire ;)
    Bises et contente de voir l’article paru^^

  5. coucou ! moi j’aime ton article, je l’ai lu, en souriant ! parce que oui dis donc, quelqu’un qui ne veut plus faire partie de ta vie, mais qui s’évertue à mettre en place tout ce qu’il a fait, pour te dire de ne plus penser ou parler de lui, pfff, il en dégage de l’énergie lui ! te laisse pas bouffer justement ! et tu fais bien ! si encore tu disais des méchancetés, ok, mais là c’est pas le cas, tu n’explique que les choses, vues de ta manière ! c’est comme moi quand je dis que je ne dis que la vérité et que les gens te rembarrent direct, parce que justement la vérité ne leur plaît pas !!! pfff…
    pas de ma faute à moi si les faits A+B ne leur plaisent pas ! les faits sont là pourtant ! et c’est eux qui les font ! enfin bref !
    je suis ok avec toi ! à 100% !

    voilà, je t’ai mis un comm en ta laissant mon lien vers mon blog, si tu veux passer ;)

    bises et bonne semaine ;)

    Fée Line

    1. Comme a dit Emerson Codd dans Pushing Daisies (ouais je regorge de réflexions ultra philosophiques aujourd’hui): “La vérité, c’est pas comme une portée de petits chiens où tu choisis ton préféré.”

  6. Joufflette dit :

    Il y a des gens qui restent un mystère pour moi. Fais ce dont tu as envie, enfin, continue quoi ^_^
    S’il aime se flageller avec une saucisse Knacki en venant sur Fb ici et tout… Libre à lui, tant qu’à toi ça ne fait pas de mal.
    Gros bisous !

    1. J’aime beaucoup cette expression “se flageller avec une saucisse Knacki” lol

  7. Bonjour,

    En dehors du sujet lui même, ce qui retient mon attention c’est que malgré la longueur de l’article je l’ai lu en entier.

    Intéressant… :-)

    Sinon, en tant que membre des forces du mal, je trouve que la haine c’est cool. ;-)

  8. Maintenant, j’ai la chanson version Glee en tête !

    Je suis plutôt rancunière aussi.
    Mais je n’arrive plus à étaler tout ça sur le blog.
    Je l’avais fait sur l’ancien et un de mes ex l’avait découvert. Pas content qu’il était.
    Je t’admirerai presque d’assumer tout ça…

    Bonne soirée.

    1. En fait j’assume tout simplement parce que je suis dans mon droit et que je me fiche de ce qu’un mec qui ne fait plus partie de ma vie peut penser. Après tout il m’a déjà traitée de tous les noms, il peut rien faire de plus…

  9. J’éprouve parfois un plaisir coupable à imaginer des scénarios de vengeance mettant en scène des personnes qui m’ont blessées et… c’est trop bon!
    Par contre niveau karma, je sais pas si c’est génial. Mais c’est trop bon.
    Sinon ton ex, ça a vraiment l’air d’un gros niais.
    Ca me fait rire de savoir qu’il va lire ça (puisqu’il passe son temps à t’épier sur la toile)… GROS NIAIS.
    Quant au roquet (à la roquette?^^) qui te poursuit dans la rue… no comment, elle doit déjà avoir l’air assez stupide comme ça.
    Ton article m’a bien fait rire (et je me sens un peu coupable, damned).

    PS: par contre, j’aime pas du tout Felicia Tilman, limite en personnage vengeur je préfèrerais encore Juliet de GG…

    1. Moi j’aime pas Juliet.
      Felicia en revanche est diabolique: faut avoir les couilles quand même pour se couper deux doigts pour faire croire à tout le monde qu’un mec l’a tuée… Bon ce qui est chiant c’est qu’ils ont découvert le pot aux roses après…

  10. Personnellement je ne suis pas du tout rancunière..ou très peu.
    Néanmoins je suis tout à fait d’accord avec toi, tu n’as pas à céder. C’est ton blog et tu ne leur dois rien du tout.
    Quand j’ai vu le message sur hellocoton que F t’avait laissé j’ai tout d’abord eu envie de lui répondre un “va t’acheter une vie” mais je ne voulais pas envenimer les choses alors je me suis abstenue.
    Néanmoins, je suis ravie de savoir qu’il lira ce post..

    1. C’est gentil. ^^
      T’aurais dû lui répondre tu sais, l’autre jour Clochette m’a laissé un message dégueu sur ma page Facebook, et je n’avais pas accès à Internet de la journée donc j’avais pas pu le supprimer. Mais des fidèles lecteurs se sont tellement déchaînés sur elle qu’elle a eu honte et elle a supprimé son message toute seule lol. Je me suis trop marrée quand j’ai vu ça.

  11. Je ne savais pas que les ruminants mangeaient du Nutella.

    Prenez la vie avec des SOURIRES, uniquement du futile et oublier les instants négatifs.

    Regardez en souriant vous allez avoir de nouveaux vrais ami(e)s !!!!!!!!!!!

  12. Pas facile ce genre de situations… Même si je n’ai jamais vraiment hais personne, j’ai eu aussi quelques désillusions en amitié et c’est parfois franchement triste…

  13. Il m’a fallu 7 longues années pour arrêter de cracher sur V. et J (mon amie et mon ex qui sont sortis ensemble un mois après que J. m’ait quitté).
    7 ans, c’est long.
    J’suis rancunière aussi.
    Et pendant ces 7ans, je les ai pourri continuellement (l’inconvénient d’avoir des amis communs…) et puis du jour au lendemain, j’ai ouvert les yeux. ils sont fiancés, ils vivent ensemble, ils sont heureux, et en toute conscience, je sais que J. n’était pas l’homme de ma vie. Alors je me suis excusée, sincèrement. Et je le regrette pas.

    Qq part, j’ai eu de la chance que J. et V. soient si compréhensifs envers moi, sinon j’aurais vmt perdue une amie.
    Heureusement qu’eux n’étaient pas si rancuniers que moi (parce que je te jure que j’ai été la pire des salopes.)

    1. Ouais, fin moi j’ai l’”avantage” que Clochette est plus mon amie depuis longtemps. :D

  14. C’est amusant, je constate cependant que M. F n’a pas réagi ici, il t’a pourri ailleurs à propos de cette note ? (oui je suis curieuse, désolée !)
    Comme tu le disais plus haut, on n’a pas à choisir ce qui nous arrange le plus dans la vérité. Je comprends qu’ils soient blessés dans leur orgueil, même moi je ne le prends pas très bien quand un ex dit du mal de moi, mais j’en dis moi-même d’eux, alors qui suis-je pour leur demander des comptes ? Non, je me défoule un bon coup en disant encore davantage de mal d’eux, et ça me soulage ;)
    Assumer de te demander des comptes, en public et en privé, ils ont du courage F et Clochette ! (enfin, assumer… quand Clochette supprime elle-même ses commentaires… Je pense qu’elle a compris à quel point c’est honteux, non pas pour toi, mais pour eux !)

    Quant à ton blog, ça me ferait mal de ne plus lire tout ça à cause de deux froussards ;)

    Bonne continuation, je ne commente pas souvent, mais j’aime te lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *